123dakar

Switch to desktop

Nos Politiciens dans 123dakar

ME EL HADJ DIOUF : « SOULEYMANE NDÉNÉ DIT À MA FEMME QUE DOYALOUL SI MOOM » « JE LUI AI PRIS SON JOYAU EN DIAMANT, LA FEMME DE SES RÊVES »

Me_ElHadji_Diouf

Les Avocats Me El Hadj Diouf et Souleymane Ndéné Ndiaye ne se piffent pas. Comme raison d’un désamour , leurs proches évoquent une histoire de femme qui aurait opposé les deux cousins qui ont pourtant travaillé dans un même cabinet. 


Mais pourquoi se détestent – ils tant ? c’est un secret de polichinelle de dire qu’entre les deux confrères, ce n’est pas le parfait amour. 

Selon des proches, « Soulemane Ndéné ne pardonnera jamais à Me El Hadj Diouf d’avoir épousé une femme qu’il a répudié. Mame Diarra Diop qui se trouve être leur cousine à tous les deux est au centre de tout, et comme en matière de cœur , les hommes ne badinent pas et font preuve de jalousie. » 

Joint par Walf grand place , Me El hadji Diouf. Répondant à ceux qui soutiennent qu’il jalouse son frangin, tonne : « Entre nous deux, qui doit avoir mal ? La dame est dans ma maison. Dans cette histoire, c’est moi le vainqueur. Par arrogance, il a répudié la jeune fille qu’il avait épousée à l’âge de 17 ans alors qu’elle était en classe de 4e. Comme elle est d’une forte personnalité, elle a dit niet à tout retour. » Et le candidat déclaré à la Présidentielle de 2012 de révéler : « Il dit partout : damaka doon yar (je l’éduquais). Quand on se rencontre dans les cérémonies familiales, il fait les yeux doux à ma femme en lui répétant doyaluma ci yaw (je te désire toujours, Ndlr). » 

En ce qui concerne les liens de parenté avec Souleymane Ndéné Ndiaye, Me El Hadji Diouf se désole : « Il est dans un gouvernement que je combats en tant qu’opposant. Je suis un homme libre. Comment puis-je critiquer Wade qui est mon ami, car je vote pour lui depuis 88 et l’épargner sous prétexte qu’il est mon cousin ? Ce n’est pas juste parce que ce bonhomme est nul. Il n’est pas en mesure de diriger un gouvernement. La preuve, il ne s’occupe que de lutte ou xawaré. Demandez-lui la grande sœur de Fallou Dieng, Khady qui l’avait hébergé à Mermoz. Il s’en est débarrassé après que Wade a fait de lui un ministre conseiller. C’était sa femme. » Avant de se glorifier : « Je lui ai pris son joyau en diamant, la femme de ses rêves.» 

WalfGrand Place

123dakar@123dakar.com

Top Desktop version