123dakar

Switch to desktop

Dakar Santé

[DOSSIER SANTÉ] Comment utiliser la pilule et à quand l'arrêt de la pilule

Les femmes décident d’arrêter la pilule pour des raisons diverses, mais surtout dans l’espoir de tomber enceinte. Mais avant de se lancer dans une telle décision, elles traversent une période de questionnement et principalement sur les impacts sur leur fertilité. 

Pourtant, les chances de tomber enceinte après l’arrêt de la pilule et de passer une grossesse normale sont quasiment les mêmes que celles des femmes qui n’ont en jamais prise.

Quid de la pilule

Du fait de sa fiabilité et de son efficacité, la pilule est le moyen de contraception préféré des femmes. C’est même le contraceptif le plus utilisé parmi tant d’autres, et largement devant les préservatifs.

La pilule, un contraceptif réversible

C’est un comprimé micro-dosé qui, grâce aux hormones qu’il contient, bloque l’ovulation et donc empêche une grossesse de se former. Les hormones présents dans la pilule agissent à plusieurs niveaux :

  • en empêchant les ovaires de travailler
  • à l’endomètre de permettre une nidation
  • aux spermatozoïdes de circuler facilement

De ce fait, dès l’arrêt de la prise de la pillule, l’effet est réversible. Cela signifie la reprise du fonctionnement naturel de la reproduction chez la femme et donc la possibilité de concevoir à nouveau. Mais toutes les femmes ne sont pas les mêmes, certaines peuvent tomber enceinte très facilement tandis que d’autres ont besoin de beaucoup plus de temps pour y arriver.

Quand arrêter la pilule ?

La femme peut arrêter de prendre la pilule à n’importe quel moment, tant qu’elle désire avoir un enfant. Si vous ne voulez pas tomber enceinte ou subir une IVG à cause d’une grossesse non désirée, poursuivez votre traitement. Malgré le fait qu’il est possible d’arrêter à tout moment, beaucoup de professionnels de la santé conseillent de le faire en fin de plaquette. Ainsi, la femme augmenterait ses chances de reprise immédiate d’un cycle normal et cela lui permettrait de retrouver facilement ses repères et donc d’estimer sa date d’ovulation. Toutefois, il faut faire preuve de patience, car les règles peuvent mettre du temps avant de pouvoir bien rester en place. Elles peuvent subvenir régulièrement ou irrégulièrement et quelquefois même, elles peuvent ne pas encore réapparaître. Ces situations surviennent du fait que soit les ovaires redeviennent actifs immédiatement, soit ils ne sont qu’à moitié réveillés, ou même qu’ils restent encore inactifs. De plus, on sait que même si l’ovulation se produit, une multitude d’autres facteurs est requise pour permettre une fécondation.

Tomber enceinte après la pilule

Avant de décider d’arrêter la pilule, la femme a plusieurs inquiétudes. Elle soupconne que son traitement antérieur sous pilule lui expose à une quelconque forme de stérilité ou diminue ses chances d’avoir un enfant en bonne et due forme.

Est-il risqué d’entreprendre une grossesse dès l’arrêt de la prise ?

Si la femme tombe enceinte bien avant, elle peut s’exposer à un risque de fausse couche. En effet, l’utérus peut ne pas avoir pris le temps de permettre une bonne mise en place de l’oeuf. Avant d’envisager une grossesse, il est donc conseillé d’attendre qu’un ou deux cycles passent après l’arrêt de la pilule. Cette attente permet aux organes de la reproduction de retravailler au meilleur de leur forme après une période d’endormissement sous pilule. Toutefois, l’enfant conçu dans ces conditions n’a aucun risque de présenter une quelconque malformation. Beaucoup de femmes se sont trouvées enceintes à cause d’un seul oubli et sans savoir, elles ont continué à prendre la pilule pendant leur grossesse. Cela n’a en aucun cas affecté la santé de leur bébé.

Peut-on facilement tomber enceinte après la pilule ?

C’est l’inquiétude de toutes les femmes, et surtout de celles qui désirent un enfant après avoir pris la pilule pendant longtemps. Il existe des idées reçues comme quoi la contraception et particulièrement la pilule entraînerait des problèmes de fertilité chez la femme. Il est donc bon de savoir que la pilule n’a jamais constitué une cause d’infertilité chez la femme. Chez un couple, le délai normal pour pouvoir concevoir un enfant est de 6 mois à 1 an. La majorité des femmes qui ont pris la pilule sont tombées enceintes dès les premiers mois qui ont suivi l’arrêt de leur traitement. Si après une année de rapports réguliers rien ne se présente, c’est que le problème est vraiment ailleurs : infertilité non détectée avant la prise de la pilule, manque d’harmonie dans le couple, fatigue ou stress, etc.. . Dans ce cas là, le mieux est de consulter un spécialiste.

Ce qu’il faut retenir

La prise de pilule n’affecte en rien la possibilité de tomber enceinte dès l’arrêt de celle-ci. Une femme utilise un contraceptif dans le but d’empêcher une grossesse de se former. L’arrêt de celui-ci implique donc la possibilité d’enfanter de nouveau. Les chances de contracter une grossesse sont quasiment les mêmes chez toutes les femmes. Voici quelques chiffres pour rassurer les plus sceptiques :(On observe les mêmes chiffres chez les femmes qui ne prennent pas de contraceptif)

85% des femmes qui ont eu recours à la pilule contractent une grossesse dès les 12 mois suivant l’arrêt de la prise.

Entre 20 et 25% de celles qui arrêtent, tombent enceinte le mois d’après.

Habituées des contraceptifs ou pas, pour concevoir un enfant, il faut faire preuve de patience.

 

Source pipelette.com

123dakar@123dakar.com

Top Desktop version