123dakar

Switch to desktop

Enjoy Fun sur 123dakar

COTE D'IVOIRE : Il bat et déshabille sa femme pour avoir refusé le nom Gbagbo à son enfant !

 

''Gbagbo'' ! Ange ou démon. C'est en ce moment la grande confusion dans les foyers et voire même dans la société. Parce qu'au constat le nom ''Gbagbo''' serait à l'affiche de deux destins aux univers radicalement opposés. 
La présidence ou la prison. Si bien que certains préconisent l'oubli pour ne plus à en fabriquer de rejeton. Par compte d'autres pensent plutôt à immortaliser ce brave leader considéré tout en attribuant ce nom ''Gbagbo'' à leur progéniture.
 
Et quand ces deux opinions contraires se retrouvent dans un même couple, la situation est on ne peut plus complexe. Il ne manque de bagarre et de division. 
Ainsi ce faisant, voici des faits recueillis ce lundi 12 novembre à Yopougon Sideci un quartier d’Abidjan la capitale économique, quand Mr Kragbé Bertrand n'a pas manqué de rosser sa femme Yvette pour avoir modifier l'acte de naissance de leur nouveau né en supprimant le nom ''Gbagbo'' qui figurait.
Mr Kragbé est en effet un grand admirateur de l'ex-leader et ancien chef d’État ivoirien actuellement détenu à la Haye. Mais Yvette ne l'est pas tout aussi comme son très cher époux.
Parfois la nostalgie du règne des refondateurs fait très souvent pleurer Mr Kragbé. Et sa femme départie de cette réalité ancienne lui suggère tout simplement ''''tu n'as vraiment rien à faire ''''. Et depuis ce jour , pour répliquer à une telle insensibilité observée depuis toujours chez sa femme, Mr Kragbé qui décide d'attribuer le nom ''Gbagbo'' à leur prochain fils encore dans le ventre 3 semaines plus tôt.
 
Et c'est bien ce pari que tint Mr Kragbé à la naissance de son bébé le jeudi 26 novembre. Kragbé Gbagbo Wilfried qu'il ordonna sans consultation de sa femme Yvette.
Mais cette dernière ne comptait non plus laisser les choses se passer ainsi au prix de sacrifier l'avenir de son fis prématurément destiné à la Haye comme elle pense. 
Alors en catimini, elle manœuvre jusqu'à obtenir la modification de l'acte de naissance en inscrivant à nouveau Kragbé Wilfried.
 
Toute aussi consciente de son action et de la réaction de son mari, elle se précipite d'annoncer la nouvelle avant qu'il ne l'apprenne pas lui même.
Mais malheureusement pour Yvette, malgré sa bonne foi et son honnêteté, une telle stratégie ne pouvait atténuer l'ampleur de son acte. Car avec Mr Kragbé personne ne touche à ''Koudou''.
La suite ! Yvette est copieusement rossée. Mr Kragbé la bat au point même de complètement la mettre à poil dans la grande cour. N'eût été l'intervention des voisins, Yvette n'aurait plus de raison de cacher son corps au grand public à partir de maintenant. 
Néanmoins elle aurait été vidée de son foyer. Apprend t-on des témoignages. 
 
source : nouchi.com Adriel

123dakar@123dakar.com

Top Desktop version